Les risques liés à l’automédication

Plus les années passent et plus les gouvernements sont tenus d’investir de l’argent dans les recherches médicales. Car même si les progrès en médecines ont permis le traitement de nombreuses maladies, le coût des médicaments n’a jamais été aussi élevé.

automedication.jpg
Ne serait-ce que pour le nouveau médicament PCSK9 visant à faire baisser le cholestérol, le laboratoire qui l’a produite prévoit un bénéfice d’environ 4,5Milliard d’euros par an. On note que celui-ci coûte 100 fois plus chère que les statines. Cet exemple nous permet de comprendre pourquoi l’automédication est très répandue actuellement.

Automédication : choisir de se soigner seul

Grâce au progrès technologique tels que l’internet, tout le monde peut accéder à toutes sortes d’informations. Sur le plan médical, on peut obtenir les renseignements nécessaires concernant une quelconque maladie ainsi que les traitements qu’il faut suivre pour se soigner. L’automédication devient alors une solution facile pour beaucoup de gens.
Souvent, les personnes pratiquent l’automédication lorsqu’il ne s’agit pas d’un cas complexe, tandis que d’autres refusent même catégoriquement de prendre des médicaments issus de l’industrie pharmaceutique, préférant utiliser des médecines parallèles, de l’homéopathie, et d’autres encore se soignent en utilisant des huiles essentielles.

Une pratique non sans dangers

On ne peut pas nier que dans beaucoup de cas, l’automédication peut être une méthode qui fonctionne et qui permet de faire des économies. Cette pratique est d’autant plus efficace lorsqu’il s’agit de se soigner avec des produits naturels.

des-produits-naturels.jpg

Toutefois, certaines maladies exigent des soins spécifiques qui ne peuvent s’effectuer que par l’intermédiaire d’un médecin. Il ne faut donc pas faire de l’automédication une habitude au point de se passer totalement des soins médicaux dispensés par des spécialistes. De plus en cas de doute ou d’information insuffisante, il faut absolument éviter l’automédication car le traitement risque de présenter des dangers et d’empirer le problème initial, ou d’en rajouter d’autres.

Author: Maxime Lacroix

Share This Post On